voile d'hivernage shopix

L’entretien du jardin en décembre

Certes, le froid s’installe et les fêtes approchent. Toutefois, l’entretien du jardin en décembre ne doit pas être oublié pour autant.  Il reste en effet quelques petites choses à faire avant que l’on rentre définitivement en hiver. On fait le point ici.

Décembre est un mois particulier pendant lequel on prépare surtout les fêtes de fin d’année. On repère les promos pour les repas de fête, on surfe sur le net pour trouver le cadeau parfait, on décore la maison et le jardin… Oui mais voilà et le jardin dans tout ça ?

Protéger le jardin d’ornement

Si vous avez de petites bordurettes en plastique ou encore des sujets décoratifs tels que des nains de jardin, ne perdez pas votre temps à les nettoyer. Gardez cela pour le début du Printemps quand les grosses intempéries seront passées.
Vous pouvez par contre rentrer vos décorations solaires les plus fragiles et ne garder que les robustes appliques ou bornes solaires.

Côté plantes, il est temps de pailler le sol de vos massifs, avec de la toile de jute par exemple, et d’envelopper vos arbustes fragiles. Il existe pour cela des sacs ou des voiles d’hivernage de différentes dimensions.
Rentrez vos plantes en pots dans la véranda ou mettez-les dans votre serre aluminium. Cette dernière peut d’ailleurs être doublée par du papier bulle afin de garder la chaleur la nuit.
Enlevez les fleurs fanées de vos hortensias mais ne les taillez pas trop franchement. Ils doivent être assez vigoureux pour affronter les gelées.
Enfin, quand viennent les grosses chutes de neige, pensez bien à secouer vos arbres et arbustes afin que les branches ne se brisent pas sous le poids de la poudreuse.

Le potager au ralenti

Selon la région où vous habitez, vous pouvez semer certaines variétés de légumes sous abri telles que laitue d’hiver, pois, carottes, rhubarbe, asperges, échalotes ou encore radis.
Hors période de gel, vous pouvez aussi planter des arbres fruitiers : groseilliers, framboisiers, cassissiers…
Le mois de décembre reste cependant celui pendant lequel on anticipe.
Si ce n’est pas encore fait vidangez votre cuve récupératrice d’eau et videz tous vos tuyaux d’arrosage. Protégez votre compteur d’eau s’il est à l’extérieur ainsi que votre robinet extérieur si nécessaire.
Pour finir, vous pouvez aussi commencer à préparer la terre de vos futures cultures en la labourant tout en y insérant du fumier ou du compost. Elle sera ainsi bien nourrie.

S.V

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *