cultiver votre salade avec shopix

La laitue se cultive de mars à octobre (semis et récolte compris) selon les espèces et reste le légume le plus cultivé dans nos jardins français.


Facile à faire pousser, véritable classique dans nos assiettes, la salade offre plus de 300 variétés existantes !
Il est donc temps de vous improviser jardinier. Nous allons vous donner quelques conseils pour obtenir de belles salades.

Plantation optimale de vos salades

Vous avez trois solutions :
– la semer directement en terre de mars à mai selon la région
– la faire d’abord démarrer grâce à des kits de germination
– ou encore acheter de jeunes plants chez le maraicher du coin (ce que l’on appelle de la salade en motte).
Dans tous les cas, il faut la repiquer au bout de quelques semaines afin que les plants soient bien espacés d’environ 25 cm. Il est aussi nécessaire de les laisser sous protection, surtout en avril quand les gelées ne sont pas toutes passées.

De belles salades bien protégées

Si vous avez semé quelques plants de salade pour votre consommation personnelle et qu’ils sont suffisamment espacés, la cloche à salade est idéale. Elle assure une bonne humidité et une chaleur optimale dans un espace bien délimité. Elle protège également des nuisibles comme les limaces et les escargots, véritables voraces du jardin.
Si par contre vous cultivez plusieurs rangées de salades pour toute la famille, optez plutôt pour le tunnel serre. Très facile à installer avec ses arceaux solides et sa bâche transparente, il protègera vos cultures.

Dans tous les cas, que ce soit sous serre ou sous cloche, pensez à bien aérer vos plants lorsque le soleil est à son zénith. Ensuite, lorsque l’humidité tombe le soir, recouvrez les.
Lorsque vos plants sont assez gros et le temps au beau fixe, il est temps de retirer toute protection. Vos salades sont à ce moment-là assez vigoureuses pour pousser en plein air.

Maîtriser l’arrosage et éviter les limaces

La laitue a besoin de peu d’eau sauf par temps très sec et chaud.
Il suffit de biner régulièrement la terre pour enlever les mauvaises herbes et d’aérer le sol puis d’arroser les pieds des salades.
Ne versez pas l’eau sur les feuilles directement. Pour optimiser l’arrosage des salades, et surtout contrôler le débit d’eau, mettez en place un système de gouttes à gouttes.

Concernant les limaces, si vous en êtes envahis et que les recettes de grand-mère ne fonctionnent pas, vous n’avez pas le choix d’utiliser les fameux granulés. Pensez alors à récupérer des petites conserves en métal vide que vous poserez sur la tranche et dans lesquelles vous mettrez ces derniers. La pluie ne risquera pas de les emporter ou le vent de les éparpiller dans vos cultures. En outre, les limaces mourront toutes au même endroit. Plus pratique et plus propre, il vous suffira ensuite de jeter les boites !

La récolte de vos salades

Au moment de la récolte, coupez la salade à ras du collet en laissant si possible les racines en terre : vous pourrez ainsi avoir une dernière repousse. Ensuite les racines mourront en nourrissant votre sol.

Finalement en suivant nos conseils vous avez de quoi confectionner vos futures entrées quand vous inviterez du monde : de belles salades, de bonnes tomates… Et le tout parfaitement bio et local !

S.V

0
Commentaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

© 2019 Shopix, le blog
Groupe Outillage de Saint-Etienne