Après le mobilier de jardin, il est temps de ranger le jardin lui-même.
Vous n’avez pas le courage ?
Rassurez-vous, avec un peu d’organisation et d’huile de coude cela sera vite fait et vous serez tranquille pour la froide saison.

Commencez tout d’abord par ramasser les branchages et les feuilles mortes qui traînent pour éviter que votre gazon s’abîme.
On ne dirait pas comme ça mais cela s’accumule vite et il sera nécessaire d’utiliser des grands sacs résistants comportant des anses que vous pourrez ensuite facilement transporter dans le coffre de votre voiture et emmener à la déchetterie.
Faites attention à la réglementation de votre commune, il est parfois interdit de les brûler ou alors il faut le faire avec beaucoup de précaution dans un incinérateur de jardin prévu à cet effet.
Dans ce cas-là, pensez à bien brûler du bois sec et non du bois vert pour éviter un dégagement de fumée toxique et une nuisance pour vos voisins.

Puis lavez, désinfectez et séchez correctement vos pots et jardinières en terre cuite.
Il est important de le faire avant de les rentrer si vous souhaitez les réutiliser à la saison prochaine pour éviter la transmission de maladies aux plantes ou le dépôt de calcaire.
Stockez-les ensuite dans votre serre, votre sous-sol ou contre un mur sous un avant toit car ils se fragilisent avec le gel.
Pensez à bien les stabiliser pour que le vent ne les fasse pas tomber et les casse.

Enfin, rangez vos outils de jardinage : ramasse feuilles, balais, sécateurs, arrosoirs, gants, griffes de jardin
Il faut bien les nettoyer et les sécher pour éviter la rouille et les retrouver en parfait état au printemps.
Il est également nécessaire de les mettre à l’abri du gel au garage ou dans un abri de jardin.
Pensez à bien vider votre tuyau d’arrosage avant de l’enrouler correctement sans qu’il ne vrille : laissez la lance ouverte pendant cette manipulation pour éviter que l’eau stagnante reste à l’intérieur et gèle l’hiver faisant éclater le tuyau.
Nous vous conseillons vivement d’utiliser un enrouleur mural ou un chariot dévidoir qui vous fera gagner du temps.

Cela permet effectivement le stockage de votre tuyau d’arrosage dans les meilleures conditions : pas de nœuds, déroulage facile, minimum de place occupée et tuyau non posé à terre donc non soumis aux frottements avec le sol qui peut accélérer l’usure de la matière.

S.V

4
Commentaires
  1. S’il continue de pleuvoir on aura pas besoin d’arroser !!!
    Alors vite le soleil reviens !
    Je ne connaissais pas la différence entre un tuyau guipé et tricoté !
    Merci pour ma culture 😉

  2. bonjour, je vient de brancher 4x 12 metres de tuyau poreux sur mon robinet ,j ai conssomme 1000litres en 45 minutes ou est le probleme? merci.

    • Bonjour.
      Nous vous remercions pour votre achat.
      Pour répondre à votre interrogation, le débit moyen pour un tuyau poreux de 12 m est de 1 à 5L par heure selon votre installation et la pression de l’arrivée d’eau.
      Si vous consommez 1000L en seulement 45 minutes pour 48 mètres de tuyau, vous devez vérifier cette pression.
      L’eau doit par exemple goutter du tuyau, elle ne doit surtout pas sortir en jets. Pour plus d’informations n’hésitez pas à joindre notre Service Clients et à demander à parler à notre technicien SAV.
      Très bonne journée 😉

© 2019 Shopix, le blog
Groupe Outillage de Saint-Etienne